Bio/CV
Contact Harley
Sitemap
Links
 
 
Terra Candella - Bio/Curriculum Vitae Terra Candella - Home
Writings
Artistamps
Collages
Ceramics
Paintings
Curating

Return to press index page

 

Sur le thème des timbres d'artistes et de l'art postal, la galerie du CAUE accueille la collection du plasticien limougeaud Rémy Pénard : trente-quatre artistes de neuf pays.


Ministry of Truth stampsheet

Œuvre de Harley (USA)

Le langage des timbres

© L'Echo, Limoges, France
Semaine du 28 octobre au 3 novembre 2005

Georges Châtain

Entre parodies, dénonciations, réalisme, et déconstruction de tradition dadaiste, le timbre d'artiste est une création libertaire sans autre frontière que la dimension du petit rectangle dentelé qui lui sert de support. Il est, résume Rémy Pénard, qui en est un praticien, et qui a constitué autour de sa pratique tout un réseau d'échanges internationaux, plus proche de l'expression humaine qu'institutionnelle. C'est à partir de sa propre collection qu'il a organisé, à la galerie du CAUE de Limoges, une exposition collective, "Artiststamps 3", qui montre toute la variété et la fantaisie de cette pratique.

L'art postal, ou "Mail art" consiste à échanger, entre artistes, ou entres artistes et amis, du courrier, œuvres originales de toutes sortes et de toutes variétés de supports et de graphismes, à une seule condition impérative: qu'ils aient été acheminés par voie postale, et que cela soit visible par les timbres, les tampons, les inscriptions officielles des divers pays.

C'est une pratique née avec le timbre lui-même (dans les années 1840) de façon populaire et spontanée. Lorsque les artistes se sont emparés de cette pratique, ils ont eu vite l'idée de se l'approprier en créant leurs propres timbres. Les précurseurs furent, semble-t-ii les peintres de l'avant-garde russe, et notamment Viktor Hitrovo en 1917. Peu à peu, la pratique s'est développée, notamment à partir des années 1950 sous l'influence du mouvement Fluxus. Des artistes très médiatisés s'y sont alors adonnés, l'Américain Andy Warhol, les Français Yves Klein, Daniel Buren, Ben Vautier. Et beaucoup d'autres qui, dit encore Rémy Penard retrouvent dans cet art en miniature l'intimisme de l'échange et l'éngagement d'une pensée en réaction à la culture unilatérale que procure la société d'aujourd'hui.

L'exposition du CAUE le prouve, c'est aussi une célébration joyeuse de la liberté.


Return to press index page

© 2003- Harley All rights reserved.